Difficulté financière: Air Algérie sollicite l’aide de l’Etat pour éviter la faillite

Publié le 13 Sep, 2021

La compagnie nationale aérienne Air Algérie, en grande difficulté financière, aggravée par la crise sanitaire liée au coronavirus, a sollicité l’aide de l’Etat dans l’espoir de sortir la tête de l’eau, à l’issue d’une réunion avec le ministre des Transports, Aïssa Bekkai.

 «Les lourdes charges incompressibles supportées par l’entreprise (Air Algérie, ndlr) dont la masse salariale, l’entretien des avions et les dépenses en devises, en plus de la récession mondiale que connaît l’activité du transport aérien, hypothèquent les opportunités de développement de cette entreprise et menacent son avenir. Cette situation a incité l’entreprise à réclamer l’aide urgente de l’Etat», a souligné, hier, le ministère des Transports dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion, tenue jeudi dernier, avec le PDG par intérim et des cadres de la compagnie aérienne nationale.

La compagnie aérienne nationale se considèrerait en zone rouge et tirerait le signal d’alarme. C’est en tout cas ce dont aurait fait état le Directeur général par intérim d’Air Algérie. Amine Mersaoua aurait illustré la détresse financière de son entreprise lors d’une réunion présidée par le ministre des Transports, Aïssa Bekka. Elle s’est tenue, jeudi, au siège du département ministériel du dernier cité. 

Seule chance de survie d’Air Algérie : le coup de pouce gouvernemental 

Si la question de continuité du pavillon national doit être posée, elle doit l’être autrement : est-t-elle vraiment acquise ? C’est du moins ce que souhaiterait son Directeur général, Amine Mersaoua. Il a appelé les pouvoirs publics à participer à la recapitalisation d’Air Algérie. Le même responsable les aurait sollicités pour un déblocage des aides financières.

Le ministre des Transports, Aïssa Bekka a incité les cadres de la compagnie aérienne publique à se diriger vers la rationalisation des dépenses et à appliquer les instructions du gouvernement, particulièrement celles relatives à la restructuration de l’activité d’Air Algérie, notamment à l’étranger.

En outre, le membre du gouvernement les a également appelé à redoubler d’efforts afin de parfaire les services qu’ils proposent à leurs clients. Cela par la modernisation et la numérisation de leurs administrations et structures.

Articles similaires

Construction d’un Centre de maintenance aéronautique (MRO) à l’aéroport Dakar Blaise Diagne : Une mission du Top management du hub aérien du Sénégal en mission à Dubaï et Casablanca

Construction d’un Centre de maintenance aéronautique (MRO) à l’aéroport Dakar Blaise Diagne : Une mission du Top management du hub aérien du Sénégal en mission à Dubaï et Casablanca

A Casablanca, il s’agissait de travailler  autour de la finalisation du design infrastructurel du Hangar en structure métallique dudit MRO ainsi que la visite de l’unité industrielle partenaire de AIBD SA. Le MRO de Dakar sera selon la mission, un ouvrage d’une...

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This