Message à la Nation : Le président parle d’une mobilité aérienne jamais égalée sur l’étendue du territoire national

Publié le 1 Jan, 2021

En cette fin d’année, comme à l’accoutumée, le chef de l’Etat s’est adressé à la Nation. Dans son discours bilan, le système des transports aériens n’était pas en reste.

Le projet de centre de maintenance qui a fait ce mercredi l’objet d’une convention entre AIBD SA et Air Sénégal SA est revenu dans le discours de Macky Sall. « Sur le volet aéroportuaire, AIBD verra sa plateforme technique renforcée avec la construction d’un Centre de maintenance aéronautique », dire le président.

« Le Programme de réhabilitation des aéroports régionaux a déjà commencé à Saint-Louis et se poursuivra en janvier à l’aéroport de Ourossogui-Matam. Ces chantiers et celui de Kaolack, seront livrés en 2021, en même temps que vont démarrer les travaux pour Ziguinchor, Tambacounda et Kédougou ; ainsi que les études pour les aéroports de Kolda, Sédhiou, Cap Skiring, Linguère, Podor, Bakel et Simenti ».

« A terme, c’est tout le système du transport aérien national qui sera profondément révolutionné, offrant ainsi une mobilité aérienne jamais égalée sur l’étendue du territoire national », conclut le chef de l’Etat sur ce volet.

Auparavant, il est largement revenu sur les projets routiers, « ainsi grâce aux investissements massifs de ces dernières années, notre pays figure à présent dans le TOP 10 des meilleurs réseaux routiers et autoroutiers africains ».

« S’agissant des infrastructures ferroviaires, le Train Express Régional sera mis en service en 2021 ; le deuxième tronçon sur l’axe Diamniadio-AIBD étant en phase avancée de préparation.  Avec la réhabilitation du chemin de fer Dakar-Tambacounda, qui débutera en 2021, nous ferons revivre et prospérer toutes les activités liées au transport de masse des personnes et des biens par voie ferroviaire. Concernant les infrastructures portuaires, les travaux du port vraquier de Bargny-Sendou se poursuivent. Je suis également heureux d’annoncer qu’après trois années de négociations, nous avons conclu avec notre partenaire stratégique les Accords relatifs à la construction du méga projet de Port du futur à Ndayane, sur 1200 hectares ».  

Articles similaires

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This