OACI : Une synergie entre le secteur de l’aviation et du tourisme sera le principal moteur de la reprise de l’économie mondiale

Publié le 31 Mai, 2021

Prenant part à la cérémonie d’ouverture du Bureau régional de l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) pour le Moyen-Orient, le Secrétaire général de l’OACI, M. Fang Liu, a attiré l’attention sur les synergies fondamentales entre l’aviation et le tourisme, et sur la manière dont la coopération entre l’OACI et l’OMT a permis des avantages économiques pour les pays du monde entier.

 « Alors que nous examinons les priorités des gouvernements en ce qui concerne la durabilité et l’innovation dans l’aviation et le tourisme, nous devons également reconnaître la forte interdépendance entre ces deux secteurs et comprendre globalement pourquoi les régulateurs et les autorités sont si investis dans la création de nouvelles technologies, carburants et opérations aujourd’hui, » a-t-elle souligné.

 La connectivité aérienne entre les nations a établi une base essentielle pour les marchés touristiques et les chaînes de valeur, avec bien plus de la moitié des 1,5 milliard de touristes du monde avant la pandémie voyageant par avion, générant quelque 900 milliards de dollars de PIB mondial chaque année.

 L’aviation soutient directement 15 des 17 objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies dans le cadre de l’Agenda 2030, mais elle les soutient également indirectement grâce à ses impacts importants sur le développement du tourisme.

 “En accélérant les innovations aéronautiques en matière de numérisation, de véhicules aériens sans pilote et d’applications d’IA et de blockchain, nous sommes en mesure de générer des efficiences critiques et d’améliorer les capacités de notre secteur à générer de la croissance économique, créer des emplois et faciliter le commerce et le tourisme”, a noté M. Liu. .

 Le Secrétaire général de l’OACI a attiré l’attention des participants sur le fait que l’impact de la pandémie sur les transports aériens se fera encore profondément sentir en 2021.

 Les dernières projections de l’OACI indiquent que les volumes de passagers internationaux se situent entre 66 et 76% en dessous des volumes d’avant la pandémie.

 «Pour une reprise durable de la crise du COVID-19», a déclaré le Dr Liu, «maximiser et équilibrer les avantages du tourisme et du transport aérien nécessite des environnements réglementaires favorables, des politiques cohérentes, des infrastructures de qualité et des stratégies globales pour tirer pleinement parti des avantages offerts par les progrès technologiques.”

 Lors des événements du Forum mondial de l’aviation de l’OACI et des symposiums sur l’innovation, les ministres des transports et les chefs d’organisations internationales ont abordé de nombreux défis et opportunités découlant de l’innovation aéronautique et des technologies de pointe.

Articles similaires

Sénégal et Etats- Unis: Vers une coopération aéroportuaire….

Sénégal et Etats- Unis: Vers une coopération aéroportuaire….

A la tête d’une délégation, le Directeur Général AIBD SA, a été reçu par le Général Manager Hartsfield-Jackson Atlanta International Airport dans le cadre d'une mission de prospection aux Etats Unis. Le Directeur Général de AIBD SA et le Général Manager de Hartsfield...

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This